• on life.

    Libre et fêlée.

    Le truc insidieux, suite à une agression, c’est un peu comme après un cambriolage, tu te rends compte longtemps après, qu’il te manque des trucs… Et là, je me suis rendue compte que j’avais perdu ma sensualité, mon désir de plaire, de séduire. C’est dingue non? Ça se traduit par des nons envies, de refus de se mettre en avant, alors déjÀ que je suis de nature timide voire farouche, ça m’a pas arrangé non plus… Tout d’abord, j’ai compensé, pris du poids, cessé de vouloir « m’habiller pour tuer » rangé, les bas et les talons, juste pour passer inaperçue, pour cesser les yeux posés sur moi. Puis je me mise…