• là des mots,  vilaine

    RITUEL

    Trust in me. Susheela Raman Elle tire sur mes cheveux, 100 coups de brosse de soie avant de coucher ou de se coucher, le même rituel selon les soirs. S’assoir à la coiffeuse, attendre qu’elle entre, lui donner ma nuque afin qu’elle déboutonne le corsage, délace le corset. Puis viennent les épingles qui tiennent en place le chignon. Pendant ce temps je me démaquille, peu de lumières, peu de mots. Quelques notes de piano, s’échappent du salon de musique, ou des invités continuent de se divertir. Le propre d’une bonne maîtresse de maison étant de savoir s’éclipser en douceur ou de rester jusqu’à la fin de la fête avec le…

  • on life.,  vilaine

    J’en crève ou I Crave

    Crave you. Flight Facilities Feat. Giselle. On fait pas bien la différence arrivé à un certain moment de manque, d’envie et de désir. La seule chose que tu sais, c’est que tu sens tout beaucoup plus fort, tu ne supportes rien, le moindre frôlement du tissu sur ta peau, le moindre courant d’air qui t’effleure, te rapporte à ce que ce tu n’as pas.                 Et à ce que tu désires pour ton plus grand malheur. Tu y penses, tu salives, tu veux rien de moins que tout. Tu creuses ton ventre, ton sexe et tes joues. Tu lèches tes lèvres, pour les…

  • là des mots,  on life.

    La Leçon

    U make a ninja wanna Fuck. Die Antwoord. C’est l’heure de la leçon… Pencil skirt en laine. Bas résille extra fine. Gorge au balcon. Recouverte de fine mousseline, Noire comme la nuit. Taille prise, corseté Jarretelles accrochées. Coiffée, lissée de haut en bas. Mes talons martèlent le sol, Je marche vite vers toi. Un parfum , léger, peu de bijoux, enfin peu qui se voient. Les yeux délicatement maquillés juste pour l’emphase de nos jeux. Mes fesses? Rien ne les couvre mieux que toi. Ah oui, un jouet, placé en moi. Et ailleurs aussi des boules de geisha. L’appartenance commence bien avant la préparation, Avant la mise en condition. Elle…

  • vilaine

    Nom d’une Pipe.

    Maman m’a toujours dit que ce n’était pas bien élevé, de jouer avec sa nourriture, et d’éviter si possible d’en mettre partout. Ma tante par contre, cette sage femme, (éternelle demoiselle chez une Madame C.) m’a appris, que les meilleures choses dans la vie se dégustent avec les doigts… et de préférence salement. D’où le principal intérêt d’avoir de bonnes manières, afin de pouvoir mieux les transgresser. Souvent, je souris lorsque je pense à ma bouche autour de son gland. Je souris par anticipation et par plaisir. Parce que jouer avec sa queue trempée est un plaisir joyeux. Sucer est un délice, un baiser d’amour, un baiser de jeux. une…