• on life.,  vilaine

    …à coeur ouvert. Part 2

    Réfléchis, prends ton temps surtout, tu risques de faire un burnout. Pendant ce temps, par la fenêtre sur le monde, que tu as, par la TV, par internet, tu vois le monde qui avance, qui vit ses rêves, voire qui vit les tiens. Et tu ne bouges pas… les médocs font effet, tu es bien là dans ton routinier ouatiné. Pourtant tu vois des gens de temps à autres, ils affichent leur vulnérabilité, leur folie et leur trou aussi… Ils te voient, car il en faut toujours un pour un reconnaître un n’est ce pas? Alors un fêlé ou deux viendront et te diront : HEY, Mec, viens par là,…

  • on life.

    Libre et fêlée.

    Le truc insidieux, suite à une agression, c’est un peu comme après un cambriolage, tu te rends compte longtemps après, qu’il te manque des trucs… Et là, je me suis rendue compte que j’avais perdu ma sensualité, mon désir de plaire, de séduire. C’est dingue non? Ça se traduit par des nons envies, de refus de se mettre en avant, alors déjÀ que je suis de nature timide voire farouche, ça m’a pas arrangé non plus… Tout d’abord, j’ai compensé, pris du poids, cessé de vouloir « m’habiller pour tuer » rangé, les bas et les talons, juste pour passer inaperçue, pour cesser les yeux posés sur moi. Puis je me mise…