on life.,  vilaine

Je suis une vilaine fille…

Ouais,
une vilaine fille,
et j’aime ça.
J’aime les frissons et les envies qui montent en moi, les désirs fulgurants qui voilent parfois mon regard malgré moi.
Personne ne le voit, sauf à me connaitre un peu.. sage je suis, divinement, mais vilaine à souhait aussi.
C’est le truc chez les vraies vilaines filles, elles choisissent avec qui elle ont envie de faire des vilénies.
Aucun interet, d’être vilaine avec tout et n’importe qui, voire n’importe quoi.
alors je suis vilaine oui, avec discernement. avec goût toujours…
et surtout avec humour.
J’ai failli perdre ça, ce coté vilaine tapie en moi.
A cause d’un con, d’un méchant garçon. pas un homme hein attention, un gamin qui supportait pas l’idée qu’on puisse lui dire non.
Je précise parce que c’est grâce à un homme justement, que j’ai aujourd’hui de nouveau envie d’être naughty.
Passer un peu de temps avec lui,dormir à ces cotés, rires, flâner, ne rien faire de particulier, a en moi de nouveaux feux allumés.
Nouveaux, vraiment ?
Non,pas nouveaux ils étaient là, à peine étouffés, ils sont toujours là en moi, brulant, couvant.
Alors oui, je suis une vilaine fille, j’ai envie de nouveau, de séduire, de plaire, de lui faire la cour, l’amour et de sauvagement baiser.
La douceur et la sauvagerie, et toujours cette animalité chérie.
Pas avoir besoin de lui, mais en avoir envie.
Le voir heureux, l’entendre aussi.
Fier et épanoui.
j’ai envie de le plaquer au mur de le branler avec mon regard autant qu’avec mes mains.
Glisser mon pied de bas gainé entre ses cuisses, le mettre à ma merci, autant qu’il arrive à me mettre à la mienne.
de le laisser me prendre, encore et encore, de mes cheveux tirer, de mon cul claquer.
de sentir sa langue, et ses doigts en moi, me fouiller à me faire couler, tremper les draps…
Alors oui je suis encore fêlée, mais qu’importe je peut encore briller.
glisser ça et là des codes de mes envies, résilles, collier, bijoux… cuir et talons.. distillés avec subtilité, de façon anodine.
le plaisir de l’habiter… avant de me faire biter ??
RRhooo tu vois? Je te l’ai dis je suis vilaine…
Il aura suffit de quelques jours, de quelques mots, d,’un fou rire après avoir joui…
Je suis une vilaine fille…
De celles qui aiment jouer, qui aiment le danger.
De là à dire que ce qui m’est arrivé est mérité.
C’est un pas que les cons auront franchit vite fait.
Mais bon, les cons..
bref.
Non, je ne l’ai pas mérité.
Non, je ne l’ai pas cherché.
Oui j’ai eu peur, j’ai tremblé. j’en ai vomi. je me suis rendue malade.
Je me suis punie.
Mais bon c’est fini.
J’ai réussi à exorciser.
Je suis une vilaine fille, oui, absolument.
Pas une chienne hein, et sans autres noms fleuris ou considérations…
Pas chipie, pas chatte magré mon surnom, pas garce de grâce, pas coquine ni souris ni lapine…
Juste a naughty girl with a beautiful naughty mind.
Qui aime voir le sexe qu’elle convoite, se dresser se gonfler.
qui aime faire chavirer le regard de l’homme qu’elle a choisi.
à n’importe quel moment, le surprenant au milieu d’une phrase,d’une bouchée à un diner.
Vilaine fille oui.
ce qui ne veut pas dire que je suis une libertine, une marie couche toi là , montre moi çi, ou fait moi ça.
Libre je suis de mes chaines et de mes ébats.
Libre de choisir ce que je veux et ne veux pas.
Libre de porter ce que je veux. d’embrasser qui me plait.
De sourire à la vie malgré tout. et libre aussi de faire un doigt à tous ceux qui pensent que « ça » ne se fait pas.
Alors toi qui me lis…
Sache pour une bonne fois, que je suis une vilaine fille, oui mais ça ne m’empêche pas d’être une femme aussi avec plus de couilles que pas mal d’hommes en ont dans mon petit doigt.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =