on life.

SOUMISE

Tainted Love. Marilyn Manson.

Étrange comme ce mot résonne en moi.
Plus comme une caresse qu’une claque.
Pourtant je trouve qu’il contient un malentendu, enfin plus d’un pour tout dire.
Je lui suis soumise, oui. Admettons.
Dans mon cas je pourrais parler de dévotion.
D’amour, d’inconditionnalité.
De tendresse, de volonté de le rendre heureux.
Mais là encore ce serait trop réducteur.
Je suis à genoux, yeux levés vers lui.
Je le regarde, il est mon tout.
Rien de moins.
Il me possède corps, cœur et esprit.
Il peut faire de moi ce qu’il veut.
Il n’y a pas de limites.
Pourquoi? Parce qu’il y a une confiance absolue.
Elle n’est pas venue tout de suite.
Il y a eut des tempêtes, des mensonges, des trahisons et des erreurs de calculs.
Mais l’inconditionnalité de l’amour nous a sauvé.
Nous sommes toujours là.
Main dans la main de l’autre.
Le pardon nous a appris qui nous étions.
Ce que nous ressentions l’un pour l’autre.
Les épreuves et les erreurs, sont devenues nos amies, nos alliées, car elles nous ont liées.
Nous avons testé ainsi la solidité du lien.
Parce que c’est facile de s’aimer quand tout va bien.
Mais quand l’un des deux foire, encore faut il savoir, vouloir et pouvoir encaisser.
Conclusion? On a encaissé tous les deux.
Et depuis notre amour n’est rien de moins que merveilleux.
Il révèle chez moi, la femme dévouée.
Reconnaissante et heureuse, celle qui a appris à lâcher prise, à aimer sans arrières pensées.
Je révèle chez lui, l’alpha. l’homme, fier, noble et fort à la fois.
Celui qui mène, celui qui m’aime, qui m’apprend qui entreprend.
Celui qui fait que je m’abandonne sans me poser de questions.
Soumise donc.
Le Sourire est de mise.
Il ne cherche pas à m’avilir.
Ni à me blesser.
Il cherche juste à me posséder.
Bien qu’il sache qu’il m’a déjà.
Je suis sienne tous les jours.
Il le sait et ça lui va.
Parfois il demande une preuve de mon amour, la transe dans laquelle le met mon appartenance est à elle seule une preuve d’amour.
Il se lâche, il me laisse, attache mon collier et me tire pour m’inciter à me rapprocher.
Je suis autant sa chienne que je suis sa reine.
Je ne baisse pas les yeux.
Vers lui ils sont toujours levés.
Mais à quatre pattes, harnachée, je suis fière d’être ainsi possédée.
Il me caresse, joue de mon corps.
Il me fesse, me cambre me domine encore.
J’obéis, je suis à lui. Il est mon dieu et maitre.
Il est mon roi, mon alpha, mon apex.
Et pour lui je ferai tous les sauts de la foi.
Jamais il n’abusera de moi, se servira plus que ce qu’il estime être son dû.
Jamais il ne me blessera, que ce soit le corps ou le cœur.
Je suis sienne encore une fois.
Il est fier que je lui appartienne.
Il est conscient que c’est aussi mon choix.
Soumise.
Non vraiment pas.
Addictive est notre relation.
Nous cédons à nos tentations.
Nous partageons nos délices.
Il n’y a aucune place pour le vice.
Nos envies sont pures, elles n’ont rien de vil ou d’obscur.
Elles sont lumineuses et un sourire m’irradie, quand il tire sur ma laisse,
et me dit de le rejoindre sur le lit.
Lorsque d’un mouvement de sa main, il m’attire vers son sexe, pour que je le prenne en main.
Ou quand, impératif, il écarte mes cuisses, et se met à me fouiller.
Que ce soit avec douceur, ou sauvagerie il y a toujours dans ses gestes, amour et respect.
Soumise…
Je ne le suis pas.
J’ai cette appartenance, qui n’est qu’a lui.
Cet élan, que j’ai ressenti, qu’en sa présence.
Cette volonté d’abandon, de laisser de coté mon égo.
Et assouvir toutes ses volontés.
Il sait pour moi ce qui est bon.
Il sait ce qui me fera du bien.
Alors par amour, je me remets entre ses mains.
Qu’il pose sa main autour de mon cou, sur mes hanches, ou me retienne le poignet.
Il n’y a que du coté où l’on penche que l’on peut tomber.
La confiance est telle, que je le suivrai au bout du monde les yeux fermés.
Sans même y réfléchir une fraction de seconde. C’est simple nos destins sont liés.
Soumise ?
Laissez moi rire.
Il ne fait que me rendre meilleure.
Me diriger.
Avant lui, je vivais très bien.
Depuis lui, j’existe foutrement.
Pas un moment ne passe sans qu’il ne soit présent.
Par ses mots, par la trace qu’il laisse en me touchant.
Appartenance, confiance, amour, dévotion.
Absolu, tendresse et compréhension.
Nous avons les mêmes mots, le même langage, nous prenons les mêmes voies.
Afin de nous mener plus haut, nous élever là où seuls nous ne pourrions pas.
Soumise…
Non.
Vraiment pas.
Je marche à ses cotés, je ne le suis pas.
Nous sommes une entité, un ovni, un truc.
On résonne de notre cérébralité.
Laissant nos peaux parler, nos instincts nous guider.
Place à nos envies, à nos désirs.
Se sentir enfin en vie.
Se nourrir de nos soupirs.
Trembler de bonheur,
Pleurer de joie.
Pas de douleur.
Juste lui montrer qu’il est mon roi.
Il est de ceux qui ne demandent pas,
Il est celui qui obtient.
Celui, qui guide de son regard, parfois de sa main.
Soumise alors?
Non bien plus que ça;
Le respect est la base, pour que nous puissions tout nous apporter.
On s’est défaits de nos vieux schémas de pensée, et ce pour pouvoir accepter.
Qui nous étions, notre façon de fonctionner.
Nous avons compris, appris tous les deux.
Que nous étions précieux.
Que nous valions, plus que la somme que nous sommes en étant deux.
Toutes les portes sont ouvertes, nous nous guidons mutuellement.
Cette symbiose magique, ce duo merveilleux.
N’existe que parce que nous nous sommes acceptés.
Dragons et démons compris.
Nous nous sommes lavés, de nos erreurs, de nos passés.
Nous nous sommes pardonnés pleinement, laissant nos cœurs ouverts.
Car nous avons compris que l’un sans l’autre le chemin ne pouvait se faire.
Alors Soumise?
Si vous vous posez encore la question, c’est que vous ne m’avez pas lu avec attention.
Cessez de vouloir, me ranger dans une case.
Je suis femme, multiple, forte et fragile au delà.
Je suis chienne, louve et lionne, aigle parfois.
Je suis Reine de mon destin.
Soleil et lune.
terre et océan.
Je suis celle qui lui appartient.
Et lui est mien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 15 =