• Ambroggio,  là des mots

    Cherche chasseur de Dragons.

    Démons. Imagine Dragons. L’annonce titrait à peu près ceci : Urgent, cherche chasseur de dragons, expérimenté. minimum 40a. Sachant manier lames et l’âme, ayant langue et lance agile. N’ayant pas peur de se mettre à nu, ou de faire le saut de la foi. Aimant manier aussi bien la plume que l’épée.. Innocence, Courage et Humour Indispensable. Anglais Courant désiré. Mission à Long terme. Voire CDI Envoyer candidature ainsi que lettre de motivation et site perso sur le mail ci-joint. Il en avait dressé des dragons, mis un nombre de démons à terre tous plus puissants et sournois les uns que les autres… En commençant par les siens bien évidemment. Bon…

  • là des mots,  on life.

    La Leçon

    U make a ninja wanna Fuck. Die Antwoord. C’est l’heure de la leçon… Pencil skirt en laine. Bas résille extra fine. Gorge au balcon. Recouverte de fine mousseline, Noire comme la nuit. Taille prise, corseté Jarretelles accrochées. Coiffée, lissée de haut en bas. Mes talons martèlent le sol, Je marche vite vers toi. Un parfum , léger, peu de bijoux, enfin peu qui se voient. Les yeux délicatement maquillés juste pour l’emphase de nos jeux. Mes fesses? Rien ne les couvre mieux que toi. Ah oui, un jouet, placé en moi. Et ailleurs aussi des boules de geisha. L’appartenance commence bien avant la préparation, Avant la mise en condition. Elle…

  • on life.

    Safe from Harm.

    Safe from Harm. Massive Attack. Tout ce qu’elle voulait c’était qu’on la protège. Que les bras de l’homme à qui elle se donne, l’entourent et la gardent “safe from harm”. Alors elle les choisissait avec un océan de tendresse à fleur de peau, Avec une douceur infinie dans leurs mots. Et belle d’abandon, elle se donnait, se donnait comme si sa vie en dépendait, d’ailleurs c’était certainement le cas, tant le danger de tomber pour elle était là. En se donnant ainsi elle espérait qu’ils aillent au delà, qu’ils voient en elle aussi clairement qu’elle les lisait, mais ça n’arrivait pas. Ou alors parfois ils lui disaient, chérie, je te…

  • on life.

    Welcome to Wonderland

    4:30 du matin, ma porte s’ouvre, Vic chérie, tu dors? t’as pas faim ? Patrick est en jean, pieds nus, chemise blanche ouverte, sur son torse dessiné. Sous son cœur, un tattoo, au service de sa majesté. Une vieille explorer I au poignet et un ceinturon en sangle vieillie. Les mains pleines de cambouis, il les essuie avec une serviette, allez viens, on va se faire une brouillade et ne me dis pas que t’as pas faim. Il allume la lumière n’attend pas ma réponse et ouvre la porte d’en face, pour donner la même sentence aux occupantes. Nous sommes une famille de va nus pieds, on descend tous en cuisine,…

  • Brooklyn,  là des mots

    Brooklyn. At Home ?

    New York state of mind. Billy Joel. Ça fait quelques temps que Vicky ne raisonne plus. La réflexion ne lui a jamais vraiment porté chance, par contre à chaque fois qu’elle avait agi par instinct, elle avait réussi des miracles. Retrouver Patrick à NYC avait été un des meilleurs choix de sa vie. Et là aujourd’hui , 20 ans après, avec une toute nouvelle évidence elle se trouvait à Brooklyn, et l’étincelle, qui avait mis le feu aux poudres, se trouvait dans le lit, dans la chambre d’à coté. Son esprit était une boule de flipper et son corps n’avait de cesse de tilter. Et c’est pour cela qu’elle s’était…

  • Brooklyn,  là des mots

    Our Brooklyn,

    Magic. ColdPlay. Le King size, centre de leur univers depuis ces derniers jours. Temps passé hors du temps, temps qu’ils ont décidé de se donner. De prendre, de voler. Temps qu’ils ont inventé. Il connait chacune de ses courbes, il apprend ses grains de beauté. Il se nourrit de son odeur, de son rire. Comme s’il voulait l’emporter avec lui au moment de la quitter. Il a réussi à poser son vendredi et son lundi. Ça leur fait 4 jours pleins ensemble, 5 nuits… Ils en sont déjà à la Troisième. Enfin il voit ça en regardant les informations. Ils ont éteint leurs téléphones.. Ils voulaient créer une bulle bien à…

  • Brooklyn,  là des mots

    Brooklyn. Avril 2014

    Together. The XX La chambre était baignée de soleil, une douce brise faisait bouger les voilages. Elle était allongée sur le canapé, essayant de lire avec la télé allumée en fond, sans son. Elle cherchait à s’occuper le cerveau, ne pas penser qu’elle l’attendait. Ne pas penser qu’il allait enfin passer cette porte.. Non elle ne devait pas y penser. Elle voulait juste somnoler et se réveiller à son coup de fil, le moment où il l’appellerait pour lui dire.. – OK je suis là dans 10, 5 , 3,2,1… Des mois qu’ils attendaient cet instant, des heures passées au téléphone, à communiquer, ils se connaissaient déjà si bien, ils…