• là des mots

    Sparing Partner

    Low Rider. WAR Gauche. Droite. Gauche. Gauche. Droite. Droite. Non mais c’est comme ça que tu danses ?  Tu te fous de ma gueule ? Je veux que tu flottes, que tu ne touches plus le parquet. Garde ton équilibre, baisse ton centre de gravité. Allez! Je veux voir tes ailes qui frétillent à tes chevilles. Danse bordel. Et arrête de souffler comme ça. Vas y sautille ! Merde on est pas là pour faire des entrechats ! Tu crois quoi ?  Que tu ne pourras pas tomber? Danse je te dis et frappe en rythme. Thump. Thump. Thump. Allez vas y, cogne connasse. Frappe, encore. Plus fort. Prends de l’élan, démonte toi l’épaule, allez frappe Bordel ! Non…

  • là des mots

    TOSCANE, ITALIE Avril 2011 Octavio & Victoria

    La Donna Mobile. Verdi. Caruso Octave est un grand mec, un beau bébé d’un mètre 83, Des muscles, des cicatrices, des marques, le corps athlétique d’un mec qui a failli mourir plusieurs fois. Un nounours dans un corps de tueur. Il a deux passions dans la vie, son métier mis à part, la musique des années 90’ et la cuisine. La cuisine de tous les pays, mais plus particulièrement la cuisine italienne.. Il aime les pâtes à la folie, les prépare à la puttanesca ou aux artichauts mais sa recette préférée de toutes ce sont les liguinis Del mare. Ceux faits par sa grand mère. À chaque fois, il en…

  • vilaine

    Nom d’une Pipe.

    Maman m’a toujours dit que ce n’était pas bien élevé, de jouer avec sa nourriture, et d’éviter si possible d’en mettre partout. Ma tante par contre, cette sage femme, (éternelle demoiselle chez une Madame C.) m’a appris, que les meilleures choses dans la vie se dégustent avec les doigts… et de préférence salement. D’où le principal intérêt d’avoir de bonnes manières, afin de pouvoir mieux les transgresser. Souvent, je souris lorsque je pense à ma bouche autour de son gland. Je souris par anticipation et par plaisir. Parce que jouer avec sa queue trempée est un plaisir joyeux. Sucer est un délice, un baiser d’amour, un baiser de jeux. une…

  • là des mots,  on life.

    HEAT WAVE. #Elle & #Lui.

    Perles de sueur au creux de mes reins, gouttes qui coulent entre mes seins. Cheveux attachés, en queue de cheval, pas maquillée, halée, yeux qui brillent voire qui envoient des éclats. Sourire insolent, celui qui vient juste après l’effort. habillée en Cerdan soit pieds nus en boxer et Marcel. Magic de Coldplay à fond dans le casque. Je peins. À genoux sur le parquet, je prends les couleurs et je les laisse couler. j’exprime ainsi mon lust et mon love. Mes envies et mes désirs. C’est le milieu de la nuit. et je ne sais pas depuis combien de temps je barbouille. Tout ce que je sais c’est que je…

  • on life.,  vilaine

    Je suis une vilaine fille…

    Ouais, une vilaine fille, et j’aime ça. J’aime les frissons et les envies qui montent en moi, les désirs fulgurants qui voilent parfois mon regard malgré moi. Personne ne le voit, sauf à me connaitre un peu.. sage je suis, divinement, mais vilaine à souhait aussi. C’est le truc chez les vraies vilaines filles, elles choisissent avec qui elle ont envie de faire des vilénies. Aucun interet, d’être vilaine avec tout et n’importe qui, voire n’importe quoi. alors je suis vilaine oui, avec discernement. avec goût toujours… et surtout avec humour. J’ai failli perdre ça, ce coté vilaine tapie en moi. A cause d’un con, d’un méchant garçon. pas un…

  • là des mots,  vilaine

    Alors comme ça t’as chaud ?

    Alors comme ça, t’as chaud ? Tu tiens pas la route c’est ça ? Mets la clim chéri ! Ça va te passer. Tu crois quoi ? T’arrives avec ta gueule de charmeur et ton allure de marin buriné et tu crois que j’vais tomber à la renverse au moindre de tes sourires. Attends j’dis pas que tu ne parles pas bien, au contraire, tes mots sont choisis, doux et puissants à la fois et tu sais foutrement bien les arranger pour me faire grimper au Delà des rideaux. Non je dis que tu fais chier. Que oui je pense à toi et je suis curieuse de voir si nos peaux se parlent et…

  • on life.

    Hey, I’m Back.

    Faut que je verbalise parait-il. Que je dise les choses, les écrive . Afin d’avancer, de passer à autre chose. Je me suis battue, débattue, j’ai été honteuse de survivre, de ne pas pouvoir me rappeler ce qu’il s’était vraiment passé. je me souviens d’avoir été sauvé, par un ami, je me souviens de mon corps endolori. Des bleus partout, de son regard effaré, de sa colère. Et moi, dans les vapes, à moitié trouée, ne me souvenant même pas de l’avoir contacté. sauvée par ces instants de conscience, par l’instinct de survie. et par le clavier de mon iPhone. Il m’a prise dans ses bras, malgré mes pleurs et…