• on life.

    Welcome to Wonderland

    4:30 du matin, ma porte s’ouvre, Vic chérie, tu dors? t’as pas faim ? Patrick est en jean, pieds nus, chemise blanche ouverte, sur son torse dessiné. Sous son cœur, un tattoo, au service de sa majesté. Une vieille explorer I au poignet et un ceinturon en sangle vieillie. Les mains pleines de cambouis, il les essuie avec une serviette, allez viens, on va se faire une brouillade et ne me dis pas que t’as pas faim. Il allume la lumière n’attend pas ma réponse et ouvre la porte d’en face, pour donner la même sentence aux occupantes. Nous sommes une famille de va nus pieds, on descend tous en cuisine,…

  • Brooklyn,  là des mots

    Brooklyn. At Home ?

    New York state of mind. Billy Joel. Ça fait quelques temps que Vicky ne raisonne plus. La réflexion ne lui a jamais vraiment porté chance, par contre à chaque fois qu’elle avait agi par instinct, elle avait réussi des miracles. Retrouver Patrick à NYC avait été un des meilleurs choix de sa vie. Et là aujourd’hui , 20 ans après, avec une toute nouvelle évidence elle se trouvait à Brooklyn, et l’étincelle, qui avait mis le feu aux poudres, se trouvait dans le lit, dans la chambre d’à coté. Son esprit était une boule de flipper et son corps n’avait de cesse de tilter. Et c’est pour cela qu’elle s’était…

  • Brooklyn,  là des mots

    Our Brooklyn,

    Magic. ColdPlay. Le King size, centre de leur univers depuis ces derniers jours. Temps passé hors du temps, temps qu’ils ont décidé de se donner. De prendre, de voler. Temps qu’ils ont inventé. Il connait chacune de ses courbes, il apprend ses grains de beauté. Il se nourrit de son odeur, de son rire. Comme s’il voulait l’emporter avec lui au moment de la quitter. Il a réussi à poser son vendredi et son lundi. Ça leur fait 4 jours pleins ensemble, 5 nuits… Ils en sont déjà à la Troisième. Enfin il voit ça en regardant les informations. Ils ont éteint leurs téléphones.. Ils voulaient créer une bulle bien à…

  • Brooklyn,  là des mots

    Brooklyn. Avril 2014

    Together. The XX La chambre était baignée de soleil, une douce brise faisait bouger les voilages. Elle était allongée sur le canapé, essayant de lire avec la télé allumée en fond, sans son. Elle cherchait à s’occuper le cerveau, ne pas penser qu’elle l’attendait. Ne pas penser qu’il allait enfin passer cette porte.. Non elle ne devait pas y penser. Elle voulait juste somnoler et se réveiller à son coup de fil, le moment où il l’appellerait pour lui dire.. – OK je suis là dans 10, 5 , 3,2,1… Des mois qu’ils attendaient cet instant, des heures passées au téléphone, à communiquer, ils se connaissaient déjà si bien, ils…

  • on life.

    Libre et fêlée.

    Le truc insidieux, suite à une agression, c’est un peu comme après un cambriolage, tu te rends compte longtemps après, qu’il te manque des trucs… Et là, je me suis rendue compte que j’avais perdu ma sensualité, mon désir de plaire, de séduire. C’est dingue non? Ça se traduit par des nons envies, de refus de se mettre en avant, alors déjÀ que je suis de nature timide voire farouche, ça m’a pas arrangé non plus… Tout d’abord, j’ai compensé, pris du poids, cessé de vouloir « m’habiller pour tuer » rangé, les bas et les talons, juste pour passer inaperçue, pour cesser les yeux posés sur moi. Puis je me mise…

  • là des mots

    Hey, tu me rends curieux.

    There goes the ball game. Liza Minelli. Tu m’intrigues, j’arrive pas à voir qui tu es, ce que tu veux. Y’a un truc en toi, qui me donne le sourire, qui me fait un peu bander.. Qui fait naître un désir. J’arrive pas encore à mettre le doigt dessus. Du coup j’ai envie de te découvrir, qu’on parle un peu. T’as une certaine classe, une retenue, tu me fais penser au feu sous la glace. Une fois que je vire tout ce superflu. Le chic porn, les déclarations à la con, les sourires et les rires dont tu émailles tes conversations. En y réfléchissant, j’ai plus qu’envie de te découvrir,…